SVOM

GWAC (Ground-based Wide Angle Camera)

L’objectif du GWAC  (Ground-based Wide Angle Camera) est d’observer dans le visible (entre 500 et 850 nm) l’émission prompte d’une partie des sursauts détectés par ECLAIRs. Cet ensemble est composé de 36 caméras de 180mm de diamètre couvrant un champ de vue d’environ 5000 degrés2 soit à peu plus que la moitié du champ de vue du télescope ECLAIRs. Chaque caméra est équipée d’un CCD 4096×4096 E2V.

GWAC

Modèle d’ingénierie d’un module GWAC (4 caméras). L’ensemble complet comportera 36 caméras. La première lumière est attendue pour 2017. Crédit : NAOC

Les caméras du GWAC permettront l’étude systématique de l’émission visible pendant et avant l’émission prompte à haute énergie avec une sensibilité d’environ 16 magnitudes dans la bande V (visible) pour un temps d’exposition de 10 sec. Les caractéristiques du GWAC font de cet instrument un outil performant pour l’étude du ciel transitoire comme par exemple la recherche des contreparties optiques des ondes gravitationnelles.

Deux télescopes de 60 cm et un réseau de télescope de 30cm compléteront l’installation. Ces télescopes robotiques réagiront aux sources transitoires détectées par le GWAC et valideront ou non la détection.

L’ensemble GWAC sera divisé en deux parties, composées chacune de 18 caméras et d’un télescope de suivi de 60cm. L’une sera installée au Chili à CTIO, l’autre à l’observatoire ALI à l’ouest du Tibet.

Infos

Publié le
Auteur : CEA / Irfu