SVOM

Pierre Mandrou (1944-2019)

La famille SVOM est en deuil

Pierre au Palais d’été, Beijing

Pierre au Palais d’été, Beijing

Notre ami et collègue Pierre Mandrou, astrophysicien au CESR puis à l’IRAP s’est éteint parmi les siens mercredi 27 septembre à l’âge de 75 ans, au terme d’une lutte lucide et courageuse contre la maladie.
Pierre a été un exceptionnel scientifique instrumentaliste dans l’une des spécialités scientifiques et techniques fétiches à l’IRAP, celle de l’astronomie gamma spatiale.
Dès 1970, avec ses collègues et amis du CEA-Saclay, il a travaillé à la mise au point de détecteurs gamma ‘spatialisés’. Il a notamment été le co-responsable scientifique du télescope spatial SIGMA du CNES embarqué sur le satellite soviétique GRANAT. Cette mission pionnière, a permis d’obtenir la première cartographie à haute sensibilité et résolution angulaire du ciel entre 20 et 2000 keV, conduisant à la découverte du ‘grand annihilateur’ au centre de notre galaxie. Il travaillera ensuite comme ‘Instrument Scientist’ du télescope SPI du CNES sur le satellite INTEGRAL de l’ESA, un autre formidable succès, couronné récemment pas la détection du sursaut court associé à la source d’ondes gravitationnelles GW170817.
Ces dernières années, il consacrera son énergie à notre projet SVOM, dont il était conseiller scientifique. On lui doit de nombreuses contributions comme l’étude de l’impact de l’anomalie sud-atlantique sur les instruments ou la définition de la stratégie de pointage de la mission. Mais pour la famille SVOM, Pierre restera surtout comme le père du télescope ECLAIRs. C’est lui qui a spécifié scientifiquement cet instrument, qui l’a dimensionné et qui en a défini les contours.
Pour tous ceux qui ont eu la chance de travailler avec lui, Pierre fut et restera un exemple. Nous garderons de lui sa présence physique, sa voix chaleureuse, sa gaité communicative et sa grande générosité.
Les nombreux témoignages de soutien que nous avons reçus attestent du rayonnement de Pierre au sein de notre communauté et de la sympathie qu’il suscitait.

Infos

Publié le
Auteur : B. Cordier on behalf the SVOM collaboration